La reprise rapide du marché immobilier est due à un effet de rattrapage

Le redémarrage en trombe du marché immobilier à la sortie du confinement réjouit les acteurs du secteur. Selon les professionnels, la situation est due à un effet de rattrapage, mais les effets de la crise sanitaire sur l’économie feront sûrement ralentir les activités et influer sur l’évolution des prix dans les mois à venir. La crainte que la reprise soit de courte durée étant donné que le pays entre en récession économique est bien ancrée.

Un grand nombre d’acquéreurs pourraient en effet voir leur pouvoir d’achat immobilier faiblir, d’autant plus que l’accès au crédit se complique suite au durcissement des conditions d’octroi appliquées par les banques.

Le nombre des prêts consentis par les banques reste limité

Malgré une stabilisation des taux d’emprunt, les conditions d’octroi du prêt immobilier appliquées par les banques compliquent l’accès d’un certain nombre de porteurs de projet au financement. Pour les mois de mai et de juin, le moral des ménages est encore au beau fixe, mais les effets de la crise sur l’économie ne tarderont pas à se faire sentir.

Les professionnels du secteur s’attendent de ce fait à une baisse du volume des transactions, et à une chute des prix dans certaines régions.

Les grandes métropoles et les communes dotées d’une attractivité économique seront moins concernées par ce repli. Mais avec la hausse du taux de chômage, le marché de l’immobilier perdra sa vitalité.

En tout cas, il faudrait attendre la fin de l’été pour pouvoir s’exprimer sur l’orientation du marché (prix et volume de transactions) pour l’année 2020.

Pas d’ajustement des prix pendant le mois de juin

Même si les effets à retardement de la crise commencent à se faire ressentir, le marché immobilier reste tendu au cours du mois de juin, en particulier dans les grandes villes. Ainsi, aucun ajustement des prix n’a été observé même si les annonces de vente foisonnent.

Au 1er juillet, le prix moyen du mètre carré d’une maison à Paris s’élève à 11 240 euros et celui d’un appartement à 11 586 euros. À Bordeaux, la moyenne se situe à 4 692 euros le mètre carré pour une maison et 4 272 euros pour un appartement.

Votre agence meilleurtaux.com vous accueille du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 19h, le samedi sur rendez-vous.

126 rue Lucien Faure
33000 BORDEAUX

Tél : 05 56 13 02 30


bordeauxmaritime@meilleurtaux.com
À votre service dans notre agence Guillaume ZARAGOZA
Directeur D’Agence
À votre service dans notre agence Sébastien BELLON
Directeur D’Agence

Agence de Bordeaux Maritime

  • Prêt Immobilier
  • Assurance de Prêt
  • Rachat de Crédit
  • Prêt travaux
  • Prêt professionnel